mardi, avril 10, 2012

Point de vue Israel et antisemitisme


Le Président du parti social démocrate Allemand, Sigmar Gabriel a écrit qu'il y a un régime d'apartheid, à Hébron en Palestine. Le poète Allemand Günter Grass vient aussi de publier un poème dans lequel il dénonce la pression contre l'Iran pour son industrie nucléaire alors que tout le monde se tait sur le cas d'Israël qui a déjà développé des bombes et continue dans cette direction sans contrôle aucun.

Les deux Allemands ont tout de suite été traités d'antisémites.

Gidéon Levy, éditorialiste au journal Israélien Haaretz rappelle, dans un article daté du 8 avril 2012, que ces deux personnalités ne sont pas les seules à être qualifiées de la sorte. Le grand écrivain, Jose de Sousa Saramago, après une visite dans les territoires occupés, n'avait pas hésité à comparer ces derniers aux camps de concentration d'Auschwitz.

Mais ces remarques au sujet de l'occupation israélienne ne sont jamais entendues, et les Israéliens continuent de vivre à l'ombre de l'holocauste et attendent toujours de voir leur comportement compris et pardonné, au nom de leur souffrance passée.

Les Israéliens d'aujourd'hui n'ont en fait rien appris du malheur de leurs parents et grands-parents.

Gidéon Levy rappelle aux Israéliens que toutes ces personnalités, si elles sont critiques, ne sont pas antisémites. Elles ne font qu'exprimer l'opinion de beaucoup de gens. Au lieu de les accuser, les Israéliens devraient surtout réfléchir sur ce qu'ils ont fait pour les pousser à s'exprimer ainsi.

aufait

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget