vendredi, mars 02, 2007

Lettre ouverte au dg de la Redal

Baraka! Trop c'est trop! des incidents de ce genre continuent à ce produire et au COEUR même de la capitale. C'est la hônte.

Voici une lettre ouverte envoyé au dg de la redal (sans aucune majuscule) de la part du Docteur Fayçal Bouhlal et publié sur rabatinfo.ma

"Une entreprise qui œuvre pour l'assainissement liquide de Rabat-Salé, mais aussi la distribution de l'eau et de l'électricité aux habitants dans les deux villes mitoyennes. J'avais cru qu'en faisant appel à une multinationale française, probablement bourrée de compétences, nous aurions un service de qualité, des prix conformes au pourvoir d'achat de la majorité de nos concitoyens, des travaux de réparation et un service de qualité, il n'en est rien.

Les anciens immeubles et magasins du centre ville de la capitale, étaient alimentés en courant de 110 et 220 volts, sans problèmes, en dehors des tarifs qui ont plafonnés et qui continuent leur inexorable ascension. Un scandale, comme le prix de l'eau.

La suppression du 110 volts a été prise pour le remplacement par un courant en 220 et 380 volts. Tout augmente…pourquoi pas le voltage.

Nous avons été avertis de la date de ce passage et des employés de la Redal ont procédé aux changements des compteurs. Des électriciens à notre charge ont modifié la distribution et procédé aux corrections qui devaient être entreprises dans chaque maison et dans chaque lieu de travail. Ce fut fait, mais certainement pas partout et avec la rigueur voulu.

Lors du rétablissement du courant par la Redal, des courts circuits ont entraîné des explosions, des incendies et des mouvements de paniques indescriptibles. Le lieu de travail où j'officie depuis plusieurs décennies, a été déserté ainsi qu'un autre cabinet médical et les lieux de travail des divers étages de l'immeuble sis au 21 avenue Allal Ben Abdallah.

Extincteurs, pompiers, coupure du courant, appel de la Redal qui se déclare non concernée et non responsable.

Ces incidents ont privés d'électricité depuis une semaine une partie du quartier. La Redal s'en fout comme de la guerre de 14-18.

C'est grave Monsieur le directeur général, sans aucune majuscule…de tels incidents ont eu lieu dans plusieurs immeubles du centre ville.

Etes-vous au courant ? Avez vous envoyé vos spécialistes pour s'enquérir des dégâts commis ? Avez-vous donné des ordres pour que ces dégâts soient pris en charge par votre entreprise, qui fait d'énormes profits sur nos dos ?

L'entreprise que vous dirigez, s'est lancée dans des travaux sans que ses spécialistes fassent un tour d'horizon complet pour juger de la mise en conformité et en état, des réseaux anciens et des colonnes de distributions du courant, qui datent de très nombreuses années.

Dans un pays où la défense du consommateur n'existe pas, vous et votre entreprise pouvez mettre en danger des citoyens sans même vous en excuser.

Monsieur le dg, en France, Redal et sa maison-mère aurait eu des comptes à rendre. Vous-mêmes, vous auriez sauté comme une crêpe illico presto.

Prenez vos responsabilités pour que de tels incidents ne surviennent plus, pour que le retour du courant électrique soit sans risque et rapide, sachant vous-mêmes qu'il est impossible de travailler dans un cabinet médical ou dans des magasins sans éléctrivité.

Faites votre boulot de DG car pendant que Redal s'engraisse sur notre dos, nous, nous sommes dans l'obscurité et nos patients dans le froid par sa faute.

Docteur Fayçal Bouhlal."

13 commentaires:

  1. Anonyme6:54 PM

    Ce n'est pas la faute de redal mais de nos valeureux représentatants qui doivent controler la concession

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme6:54 PM

    Ce n'est pas la faute de redal mais de nos valeureux représentatants qui doivent controler la concession

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme6:56 PM

    la faute aussi des fonctionnaires incompétants du ministère de l'intérieur qui approuvent le rapport d'activité de cette concession

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme6:59 PM

    devant l'irresponsabilité de nos représentants et l'incompétances des fonctionnaires il y a l'arrogance des nouveaux colons de violia ou vivendi

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme7:04 PM

    Monsieur Bouhlal
    souviens toi des protestations de la population de CYM concernant la facturation excéssives il ya deux ans
    Résultats Rien n'a été fait...
    redal a eu gain de cause la population a ete obligé de payer rien a faire.

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme7:07 PM

    Anonyme dit et redit
    Que dieu nous assiste a traverser cette époque de notre histoire comme ils ont fait nos parents durant le protectorat

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme11:56 AM

    vous ne savez pas ddu tout de quoi il s'agit, en principe une gestion délegué est faite pour apporter la compétence externe que nous n'avons pas (), pour les factures elles sont bien imposer par l'état: SPC du ministère de l'intériur, pour les travaux vous devez faire venir des électriciens 1- agrées ,2- compétens
    et allez...

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme4:00 PM

    domage les secteurs 6 et7 au kriate olad moussa sale souffrent de la carance d eau potable !!!!!!!!!!!!!!! dans une annee comme celle ci c est bien dommmmmmmmmmmmmmmmmmage!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Anonyme1:39 PM

    redal propose des entreprise agrees par la redal pour des projets d`assinissement et d`electricitè et l`eau potable sans que la redal fait un vrai suivi en vers ces entreprises etlaisse les clients dans l`incertitude sans pinaliser les entreprises qui oevrent au contrfaçon et malfaçon en depassat tous les procedures reglementaires exigèes

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme8:36 PM

    Je doute bien que Dr BOUHLAL possède des climatiseurs pour ses patients. On peut observer que la plupart des cabinets medicaux
    n'en possèdent pas sinon ils ne sont pas fonctionnels et la même chose en ce qui concerne les téléviseurs

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme8:46 PM

    Je doute bien de ce que Dr BOUHLAL possède des climatiseurs pour ses pauvres patients . En général les cabinets medicaux n'en possèdent pas sinon ils ne sont pas opérationnels et c'est la même chose pour les téléviseurs . Redal veut s'enréchir le plus vite possible sans pour autant dépenser comme tout le monde d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme9:33 AM

    REDAL est une entreprise qui n'a même pas de site opérationnel, elle n'est pas à la hauteur des entreprises qui font de tels profits. Pour l'argent qu'elle fait, c'est le strict minimum qu'elle devrait mettre à la porté des citoyens. Tant qu'immigré à l'étranger, tous les ans quand je rentre au Maroc, je suis confronté à des coupures des deux compteurs, les prélèvements automatiques ne passent pas. On est très loin de l'ère de l'informatique. C'est une entreprise incapable qu'il faut se débarasser et rabaisser les prix comme c'était avec la RAID.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget